Le port du masque en entreprise

Par Hugo Surprenant Le 2020-09-30

Alors que la distanciation physique demeure votre meilleur allié pour vous protéger contre la COVID-19, le port du masque est aujourd’hui obligatoire en entreprise. Ce dernier doit couvrir le nez, la bouche ainsi que le menton de vos employés et répondre à certaines exigences. Saviez-vous que vous êtes responsable de vous assurer de la conformité des masques utilisés par vos employés, voire même de leur en fournir? Voici trois éléments à prendre en considération pour vous assurer de la protection des couvres-visages de votre personnel. 

Vérifiez l’efficacité des masques choisis

L’efficacité est le principal élément qui distingue les masques N95, des masques chirurgicaux et des masques non-médicaux. Les masques N95 sont conçus pour réduire les risques d’inhalation de particules dans l’air et protègent au mieux les autres ainsi que celui qui le porte. Le niveau de protection de ce dernier est, sans contredit, le plus élevé. Les masques chirurgicaux, quant à eux, fournissent une barrière contre les gouttelettes et protègent davantage les autres que celui qui le porte. Le niveau de protection des masques non-médicaux, ces derniers n’ayant pas été testés selon des normes reconnues, oscille entre 45 et 80 %, dépendamment du tissu utilisé. 

Préférez un masque avec plusieurs couches de tissu (tissées serrées)

Peu importe le masque choisi, ce dernier doit être le plus étanche possible afin d’empêcher les gouttelettes de se répandre dans l’air. Santé Canada demande à ce que les masques non-médicaux soient constitués d’au moins deux couches de tissu. Impact Santé+ estime que le masque à trois plis assure une meilleure protection, soit un niveau de filtration de 95 à 98 %. De plus, le maillage des différentes couches de tissu doit être le plus serré possible afin d’empêcher les gouttelettes de se répandre dans l’air.      

 

Afin de contrer la COVID-19, le port du masque ne remplace pas le lavage des mains, ni la distanciation physique de deux mètres. Santé Canada invite tous les employeurs à mettre en place des solutions organisationnelles de protection permettant de réduire les risques de propagation du virus. 

Skip to toolbar