L’odeur de votre désinfectant peut nuire à vos affaires

Par Hugo Surprenant Le 2020-09-30

Avec la COVID-19, le nettoyage des mains à l’entrée des magasins est d’ores et déjà une tradition bien ancrée chez les Québécois. Mais l’odeur désagréable de votre désinfectant peut marquer à tout jamais votre clientèle. Échange avec Audrey Bernard, spécialiste en expériences olfactives.

 

Au début de la pandémie, le déséquilibre entre l’offre et la demande a contraint les entreprises à utiliser des désinfectants pour les mains laissant des rayons olfactifs parfois désagréables. « Nous ne pouvons pas en vouloir aux entreprises. Ces derniers ont agi rapidement avec ce qu’ils avaient sous la main afin de respecter les mesures sanitaires émises par le gouvernement et ainsi protéger leurs employés et leurs clients », explique Madame Bernard.

Alors que l’offre de désinfectants pour les mains se fait de plus en plus grande, Audrey Bernard souhaite éduquer les commerçants sur l’importance de miser sur des gels antiseptiques plaisants à l’odorat : « les odeurs s’ancrent dans l’esprit des clients et ont un réel impact sur l’expérience vécue. »

 

Travailler l’odeur

Audrey Bernard suggère de prioriser des matières premières de qualité qui permettent d’atténuer l’odeur prononcée de l’alcool, comme certaines huiles essentielles. Le désinfectant liquide pour les mains Evogenics profite d’huiles essentielles de lavande et de menthe poivrée afin d’offrir à vos clients une expérience olfactive des plus agréables.

 

Choisir le bon alcool

La spécialiste en expériences olfactives mise aussi sur l’importance de l’alcool utilisé pour concocter les désinfectants pour les mains. Pendant la pandémie, Santé Canada a permis aux entreprises d’utiliser de l’alcool de qualité technique afin de produire des désinfectants à main en masse. « Nous avons vu plusieurs distilleries se tourner vers la production de gels antiseptiques pour le bien du public. Bien que la mission honorable derrière la production visait à répondre à un besoin urgent, l’alcool utilisé laissait une odeur désagréable à l’utilisation », ajoute Madame Bernard. Cette dernière suggère d’utiliser un alcool non-technique approuvé par Santé Canada. 

 

Le sens de l’odorat est capable de faire remonter à la surface d’anciens souvenirs, plaisants ou non. De là l’importance de miser sur un désinfectant pour les mains laissant des effluves des plus agréables à l’entrée de votre entreprise.

Skip to toolbar